Skip to main content
Blog
Knut Johan Hellandsvik

Knut Johan Hellandsvik

Knut Hellandsvik is our Head of Equities. He is covering all active and passive equity mandates as well as the central dealing desk and risk management. Knut joined DNB Asset Management in October 2018.

Previously Knut spent seven years as a Co-Head of Global Cash Equities in the Nordics with JP Morgan, two years as Head of International Distribution with First Securities/Swedbank and eight years as an executive with Morgan Stanley.

He holds an MBA from Stanford and an MSc from The Wharton School of University of Pennsylvania. He is fluent in English and Norwegian.

Published:

La reprise des marchés actions après la baisse provoquée par la pandémie a été stupéfiante, grâce à des mesures de relance sans précédent et au déploiement d'un vaccin à travers le monde. Alors que le rebond en 2020 était dû essentiellement à l’expansion des multiples de valorisations, la hausse de cette année a principalement été alimentée par l’amélioration des bénéfices. À l'heure où nous écrivons ces lignes, la plupart des indices boursiers sont en hausse de 10 à 20 % depuis le début de l'année, ce qui reflète assez bien l’amélioration des bénéfices que nous avons observée jusqu'à présent. Malgré la forte performance des indices, nous observons désormais plus de prudence de la part des investisseurs.

Ce sentiment est alimenté par trois facteurs principaux : la croissance économique qui a atteint son pic aux États-Unis, les commentaires relativement «hawkish» de la Fed en mai et la propagation rapide du variant Delta. Cette précaution s'est traduite par une surperformance des valeurs défensives, des obligations et des valeurs de croissance, bénéficiant du scenario «stay-at-home». En effet, le panier d'actions «stay-at-home» de Morgan Stanley a surperformé celui des titres «réouverture» de 25% depuis la mi-mai. Ce qui nous amène à la question suivante : que pouvons-nous attendre du second semestre de 2021 ?

Tout d'abord, nous nous attendons à un retournement de la récente tendance baissière des titres de «réouverture». Un catalyseur important pour cela sera la prise de conscience que le variant Delta n'est pas aussi menaçant qu'on le craignait. Même si le variant se propage rapidement, le nombre de décès a largement diminué dans les régions et les pays où il sévit, en particulier dans les pays développés où le taux de vaccination et l'immunité de la population sont élevés. Nous nous attendons à une évolution similaire à celle qui s'est produite lorsque le variant B.1.1.7 a frappé le marché en février, entraînant une surperformance des actions «stay-at-home». Mais lorsque le marché a réalisé qu'il avait surestimé le risque de la variante B.1.1.7, nous avons assisté à une hausse des rendements et des titres « value » entre mi-février et mi-mars. Cela devrait favoriser certains secteurs tels que les compagnies aériennes, les hôtels, les restaurants, les boissons et les loisirs.

Deuxièmement, nous nous attendons à ce que la croissance économique continue de surprendre positivement à mesure que la réouverture mondiale prend de l'ampleur. Nous voyons une demande s’intensifier de la part des consommateurs qui sortent de la crise avec une épargne solide et des perspectives d'emploi prometteuses. Les dépenses d'investissement des entreprises devraient se redresser grâce aux mesures de relance budgétaire sans précédent prises par les gouvernements du monde entier et au regain d'optimisme lié à la normalisation dans le monde. En outre, les réserves de liquidités des entreprises ont atteint des niveaux sans précédent après le plongeon induit par la crise. Le renforcement de la croissance s'accompagne d'une hausse des taux d'intérêt et nous ne serions pas surpris de voir le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans approcher les 2 % d'ici la fin de l'année. Dans ce scénario économique, nous nous attendons à ce que les valeurs financières, cycliques et de style « value » surperforment les valeurs défensives et de croissance.

Troisièmement, en termes de zone géographique, nous sommes particulièrement positifs à l’égard de l'Europe. La croissance européenne n'atteindra pas son apogée avant la fin du deuxième semestre 2021 et la région a une exposition relativement élevée aux valeurs cycliques et « value » qui bénéficient de l'environnement de relance dans lequel nous nous trouvons. L'Europe bénéficiera également du «Recovery Fund» qui est lancé cet été. En outre, les valorisations y sont raisonnables et la région reste peu détenue par les investisseurs malgré de solides flux entrants au cours des deux derniers mois.

Quels sont les risques ?

Le monde de l'investissement implique souvent des risques dont on ne soupçonne parfois pas l'existence avant qu'ils ne vous frappent ; nous pouvons souligner les deux plus évidents dans le contexte actuel. Le premier serait un nouveau variant du virus covid-19 s'avérant résistant aux vaccins existants, ce qui pourrait entrainer de nouveaux confinements. Le second risque serait que l'inflation croît plus et plus longtemps que prévu, ce qui amènerait les banques centrales à augmenter les taux d’intérêts, ayant un impact négatif sur la croissance.

Disclaimer: Les déclarations contenues dans le présent texte ne doivent pas être interprétées comme une offre, une recommandation ou une invitation à acheter ou vendre un fonds UCITS, un hedge fund, un titre ou un autre produit proposé par DNB Asset Management ou toute autre société du groupe DNB ou toute autre institution financière.

Toutes les informations reflètent les vues actuelles de DNB Asset Management, qui sont sujettes à changement sans préavis. DNB Asset Management ne garantit pas l'exactitude et l'exhaustivité des informations. Ces informations ne tiennent pas compte des objectifs de placement individuels, de la situation financière personnelle ou des besoins particuliers d'un investisseur. DNB Asset Management décline toute responsabilité en cas de perte sur un placement effectué sur la base de ces informations. Nos conditions générales de vente se trouvent sur notre site Internet www.dnbam.com

Last updated: